May 04 2006

Microsoft investirait 2Mds$ de plus dans MSN et Microsoft Live et construirait un cluster de machines de la taille de celui de Google.

Cet article me confirme ce que je pense de l'avantage compétitif de Google dans le domaine des services Online.

Aujourd'hui, il est extrement difficile de pouvoir concurrencer Google car même si vous avez un bon service Online, vous ne pourrez pas suivre dans la scalabilité demandé par le support de centaines de millions d'utilisateurs.

Google à la technologie pour rendre rentable des services qui demandent des resources même s'il y a 100 Millions d'utilisateurs aux portes du service.

Le meilleur exemple est Google Analytics. Les statistiques sont très gourmandes en resources aussi bien pour recolter les données que pour les présenter. Le fait que Google soit prêt à rendre ce service gratuit jusqu'à 5M de pages vues (et sans limite si vous êtes un client d'AdSense), montre à quel point ils ont confiance dans leur plateforme. Et il faut admettre que les résultats sont épatants.

Est-ce que Microsoft va rattraper le retard. Ils ont les moyens de faire de belles choses aussi techniquement. Le problème est un peu différent d'avec Netscape car cette fois-ci l'avantage compétitif de Google est sur un domaine assez différent des compétences de Microsoft, qui doit dans ce domaine la acquérir ces compétences. Aujourd'hui ce n'est pas chose facile car ils doivent plutôt se battre contre Google qui embauche toutes les stars de l'Internet. Netscape n'a jamais gagné assez de sous pour embaucher autant de personnes (1000 nouveaux employés chez Google le trimestre dernier).

Mais le parallèle avec Netscape est particulièrement intéressant, surtout quand on entends que Google se plaint de l'intégration de MSN dans IE7.

Du point de vue d'un ancien de Netscape qui a vu la société ou il travaillait se faire laminer par Microsoft, je pense qu'ils n'ont pas tord de prendre les choses en main.

Netscape n'a rien dit quand Microsoft a mis IE gratuit et en standard dans Windows. C'était sûrement de l'arrogance et une trop grande confiance. Pourtant, parti de 80% de parts de marché, en moins de 2 ans le navigateur Netscape est mort (Netscape est mort, Vive Mozilla !).

Aujourd'hui que peut-il se passer:

  • MSN Search en standard dans IE7 et dans Windows Vista (tiens pourquoi ils sont en retard ? Y aurait-il quelques intégrations bien senties entres Windows et les services en ligne Microsoft ?)
  • Google paye des fabricants de PC pour faire changer cela (Microsoft ne dépense rien)
  • L'auto-update de Microsoft vous propose la nouvelle version d'IE, et hop vous revoilou avec MSN Search en standard
  • Bref en final et à force vous vous retrouvez avec du Microsoft partout

Je vous fais la même histoire avec MSN Messenger ou Live Messenger ou avec les autres services (Photos, etc...).

C'est clairement un désavantage compétitif grâce au bundle Windows/Service Internet. C'est exactement ce bundle qui à tué Netscape, RealNetworks et bien d'autres sociétés.

Evidement Google peut faire la même chose entre ses services. Google peut être un Microsoft demain.

Mais la grande différence entre Google et Microsoft, c'est que jusqu'à maintenant, Google n'a pas encore de petites encoches sur son flingue montrant combien de sociétés ils ont flingué en utilisant leur pouvoir de société dominante de leur marché.

Aujourd'hui le PC de Microsoft est affaibli. Le système d'exploitation est moins important que jamais. Apple, Linux, Mozilla, Open Office changent les règles du jeu (ceci dit je ne suis pas encore convaincu par OpenOffice sur le nouveau Mac de mes parents). Mais pour le moment, cela ne donne que la liberté à ceux qui le veulent de faire autrement. Mais la plupart des utilisateurs continuent d'acheter un PC avec le Windows (le dernier de préférence) qu'on leur fourgue avec. Cet accès au consommateur est un avantage indéniable pour une société qui a été reconnue coupable d'usage abusif de position dominante.

Google n'est sûrement pas parfait, et ils vont sûrement etouffer des concurrents. Mais pour le moment on ne les voit pas le faire en bundlant un produit gratuit dans un produit payant dominant sur le marché. S'il y a beaucoup de services gratuits sur Internet, pas tant que cela ne sont rentables comme le sont ceux de Google. Pour le moment le plus gros problèmes des concurrents de Google n'est pas tant le bundle à d'autres produits dominants que la supériorité des services lancés par Google. Avant que Google soit dans la position de Microsoft il faudrait déjà que l'on trouve une société qui se montre largement supérieure à Google dans un domaine (pas seulement une qui a 3 mois d'avance sur l'interface et pas de plateforme) et que celle-ci se fasse etouffer par Google. Pour le moment Google à plutôt acheté à l'amiable les sociétés qui s'en rapprochaient.

Si on admet qu'il est tout à fait possible pour Microsoft d'acquérir des parts de marché significatives à des coûts d'acquisition que Google ne peut pas obtenir, en ce cas, il y a distorsion de la concurrence sur le marché des services Internet.

Cette distorsion de la concurrence etant clairement du à une position de monopole (Windows) et donc tombe sous le coup des lois anti-trust, et donc les législateurs doivent faire quelque chose.

C'est finalement la seule chose qui compte. Si on peut reprocher à Microsoft son aggressivité pour reconquérir des parts de marché qu'ils ont loupées, ce n'est pas illégal en soi, sauf quand les tactiques utilisent une position de monopole.

Peu importe qu'ils existe Apple et .Mac, que Google soit le moteur de recherche par défaut de Firefox et de Dell contre rémunération, ou que Google puisse lancer un OS ou un PC.

Microsoft dispose d'un monopole et n'a pas le droit d'en abuser.

Tags:
Created by LudovicDubost on 2006/05/04 23:27